Stands électoraux et produits locaux

Samedi 27 janvier, nous partons tôt le matin avec Anne-Catherine Lyon et Pierre-Yves Maillard pour rejoindre ensemble les stands de nos partis. Trois villes, trois ambiances différentes, trois équipes militantes: Nyon, Renens et Lausanne. Il faut bien constater que tous les partis ont la fâcheuse habitude de se mettre en grappe, postés au même endroit. Le citoyen les repère rapidement et exécute un détour étudié… Il faut alors partir sur des chemins de traverse, aller à  la rencontre là  où il s’y attend le moins.

Jolie découverte au marché de Nyon: une boucherie-charcuterie qui fabrique des excellents petits pâtés maison aux saveurs de cumin, la boucherie Michel Spaeth de la Rue de la Gare. Et la cidrerie artisanale Nicolas Pradervand de Signy, qui fut la médaille d’or 2006 du concours romand des jus de pomme.

Juste avant de rejoindre la Palud à  Lausanne, un chocolat chaud pris à  la nouvelle Couronne d’Or (dans l’îlot Riponne-Tunnel) fut un grand moment de plaisir, avec un goût de reviens-y. Cet endroit n’a rien perdu du passé de Madame Panchaud, il est bichonné, étudié pour des tablées qui vont refaire le monde.