Tu nous manques Jean-Marie…

Jean-Marie

L’année militante a commencé sans lui. Jean-Marie Béguin nous a quitté un dimanche matin de décembre. Dure réalité de fin d’année.

Il avait le don de nous faire douter de nos certitudes. Il avait surtout le goût des autres, du partage. C’était un camarade unitaire, ouvert, joueur. Il donnait envie de militer. Ton sourire nous permet de tenir le coup en cette grisaille de janvier.