Les conditions de l’autonomie chez les Verts

parlement ouvrier

Après le retrait de Marianne Huguenin, j’étais parti pour 4 ans de solitude dans le combat parlementaire. Bon, j’en avais l’habitude, excepté les 4 dernières années avec Pierre Vanek et Marianne Huguenin dans ce mini-groupe non reconnu « A Gauche toute ! / Linke Alternative ».

Je ne demandais rien à personne, ils sont juste venus me chercher, leurs calculs faits. Certains très tôt comme les Verts, d’autres très tard, comme les socialistes … hier matin.

Le choix du groupe parlementaire des Verts est un choix douloureux et de la raison.

Douloureux, car les Verts vaudois n’ont pas été tendres avec moi ces dernières années au contraire des socialistes vaudois qui ont toujours privilégiés l’unité d’action avec le POP & Gauche en mouvement. Ils auront des raisons de s’interroger en terme strictement vaudois.

Mais c’est le choix de la raison dans le cadre d’un travail parlementaire de la gauche d’opposition.

Les Verts seront le seul groupe parlementaire non-gouvernemental sur les 5 qui existeront dans cette législature. Aurais-je pu appartenir à un groupe socialiste qui va continuer de siéger avec Blocher et me lever pour exiger l’arrêt de cette collaboration ministérielle ? Il n’y aurait pas de cohérence à un choix de ce genre.

Depuis des années, nous luttons pour que chaque parlementaire puisse accéder en toute égalité à tous les instruments de la vie institutionnelle parlementaire (commissions, temps de parole, secrétariat). Pour ce principe, A Gauche toute ! / Linke Alternative s’est battu lors de législature précédente avec l’aide des Verts… sans succès.

L’accueil par le groupe Verts du seul représentant de la gauche d’opposition permettra de casser cet ostracisme, en toute liberté, selon la convention signée. Fallait-il refuser et rester seul ?

En France, les communistes de toutes tendances ont accueilli les 2 élus Verts dans leur groupe. Ici, c’est juste le contraire, sans plus et pas moins pour faire respecter les droits des élus.

homme seul sur le quai

Rauber: nouveau secrétaire du POP vaudois ?

rauber_edited

André Rauber, le « grand » historien du mouvement communiste suisse et le dernier rédacteur en chef du quotidien « Voix Ouvrière » avant sa disparition définitive, est adulé depuis quelque temps par les média commerciaux.

Ce monsieur est un donneur de leçon patenté: dès qu’on lui donne l’occasion d’écrire, il se donne à coeur joie pour proposer en long et en large ses solutions sur l’avenir du POP vaudois.

C’est vrai qu’il en connaît quelque chose. Stalinien patenté pendant tout la période où il était dans les instances dirigeantes du PST-POP, il s’était particulièrement illustré dans le découragement de générations de jeunes popistes, qui n’en pouvaient plus de ses leçons politiques et de morales bréjneviennes.

Vu ses soucis personnels sur l’avenir du POP, qui l’empêchent de dormir, il devrait faire acte de candidature de secrétaire politique au prochain congrès devant ce qu’il appelle le « ras-le-bol face à la démarche égocentrique d’un dirigeant politique et du barrage qu’elle a constitué pour la promotion d’autres candidats de valeur » (Le Temps).

Il y a cependant juste deux hics: ce personnage de valeur devrait d’abord adhérer au POP et payer des cotisations et ensuite il devrait commencer à apprendre à manier le mégaphone, cela pourrait servir en cas de sortie inopinée dans la rue…

J’arrête mon mobile fin 2007

Bon, il y a longtemps que j’y pensais, mais ma décision est prise. D’ici Noël, je cesse. Cette immédiateté de communication permanente me pèse. Cette intrusion permanente du natel dans la vie quotidienne devient pesante. Elle me fatigue.

Je vais certainement trouver une solution avec une ligne fixe comme autrefois, cela ne devrait pas poser de problèmes d’avoir un répondeur que l’on consulte à distance. Et il y tant de lignes fixes partout… chez tout le monde. Et bien moins cher.

Certes, un sevrage va s’imposer dès le lendemain des élections fédérales. Il faudra passer par une phase de décongestion téléphonique. Un local de désinjection me serait indispensable, mais bon…

Quel plaisir ce sera … de ne plus avoir ces téléphones incessants qui me demandent: « Bonjour, je ne vous dérange pas ? » Mais bon Dieu, si je vous réponds, c’est que je suis dérangeable… !!!

Je ne veux pas me faire incruster un portable sous-cutané. La distance, c’est comme le doute, elle est indispensable à l’équilibre personnel.

rHumeur:Leuba fâché par Mermoud

leubaIl paraît que le candidat libéral a faillit avaler sa cravate bleue pâle en apprenant que son ancien co-listier Jean-Claude Mermoud aurait dit à propos du futur Conseil d’Etat: « Ce sera quatre Conseillers d’Etat centre droite ou rien… » Monsieur Leuba aurait immédiatement appelé monsieur Mermoud pour lui dire qu’il était injuste de le mettre ainsi hors-jeu. « Certes, le parti libéral n’est pas du tout au centre droite, aurait-il dit, mais l’UDC non plus… Et si tu continues, je le dis à tout le monde. »

Taux de probabilité: 3%

rHumeur: Leuba en perd son vernis

leubaIl paraît que depuis dimanche soir, le candidat libéral doit changer de chemise toutes les deux heures tellement il transpire d’inquiétude. L’élection de Pascal Broulis au premier tour — et donc son absence sur l’affiche du second tour — enlèverait en effet toute légitimité à l’appelation « centre droite » de Philippe Leuba, lequel apparaîtrait dorénavant sous son vrai jour: un libéral pur et dur, avide de partager les richesses du canton de Vaud entre ses petits maîtres de l’économie privée.

Taux de probabilité: 36%

rHumeur: Début de révolte chez Pascal Broulis (suite)

animeIl paraît que la remarque d’un de ses ex-collaborateurs aurait beaucoup fait réfléchir Pascal Broulis sur la mauvaise influence qu’aurait Philippe Leuba sur lui. Le candidat radical aurait donc immédiatement écrit à un spécialiste en communication pour lui demander conseil. Le résultat est visible sur le site de Pascal Broulis, où l’on voit ce dernier attendre la réponse du spécialiste devant son écran, la lire et délivrer son nouveau message politique: « Vendredi, jour du poisson… J’encourage tout un chacun à manger sain, c’est bon pour la santé. »

Taux de probabilité: 49,5%

rHumeur: Début de révolte chez Pascal Broulis

animeIl paraît qu’un collaborateur de Pascal Broulis lui aurait fait remarquer que l’annonce parue aujourd’hui dans 24 heures contre la caisse unique était assez stupide: « Pascal, tout d’abord, les assureurs ne demandent jamais leur avis aux assurés avant d’augmenter annuellement leurs primes. Ensuite, les radicaux ne vont pas se mettre à l’avenir à demander le leur aux contribuables avant d’augmenter les impôts, directement ou indirectement… » Tout en licenciant avec effet immédiat ce candide collaborateur, le candidat radical aurait soupiré: « Si je continue de trop écouter Philippe Leuba, je vais commencer à faire des conneries… »

Taux de probabilité: 32,5%

broulis_24h

rHumeur: Leuba en a marre des pauvres

leubaIl paraît qu’en découvrant ce matin qu’Ernesto Bertarelli était toujours le Suisse le plus riche, Philippe Leuba se serait écrié, en s’aspergeant d’eau de toilette: « Zut, crotte, m…, c’est trop injuste que même les pauvres aient le droit de vote. Se serait quand même plus facile pour les libéraux si seuls les riches étaient autorisés à élire les Conseillers d’Etat… » Le nouvel ami de Pascal Broulis aurait même versé une larme en pensant à tout le travail que devait fournir ses collaborateurs durant cette campagne pour convaincre la classe moyenne qu’elle devait se laisser dépouiller avec le sourire par les bailleurs de fonds du parti libéral. »

Taux de probabilité: 25%

rHumeur: Mermoud aurait pris conscience que le monde paysan existait toujours

mermoud_aIl paraît qu’en apprenant que la Politique Agricole était discutée au Conseil national (voir ci-dessous), Jean-Claude Mermoud se serait écrié: « Pas possible! Blocher m’a pourtant assuré que l’UDC zurichoise avait supprimé le dernier petit paysan la semaine dernière! Il faut dire qu’en plus, grâce aux amis de Philippe Leuba je ne vois plus que des quartiers de villas quand je descends d’Eclagnens à Lausanne… »

Taux de probabilité: 5%

rHumeur: Broulis serait la marionnette des actionnaires des caisses maladie

animeUne nouvelle rumeur vient démentir celle qui prétendait que Pascal Couchepin instrumentalisait Pascal Broulis. Il paraît en effet que le coup de fil reçu par le candidat radical n’émanait pas du Conseiller fédéral, mais de Philippe Leuba, lequel rappelait à son co-listier la consigne donnée aux candidats de droite par les actionnaires des caisses maladie.

Taux de probabilité: 9%