Vieux cheval de retour

Dans une passionnante interview parue dans le Matin, le Conseiller d’Etat Mermoud affirme que je suis un vieux cheval sur le retour. L’expression convient d’être décortiquée.

Vieux, certainement. Dans la société capitaliste, on est vieux et jetable, assez vite… 40 ans ? 45 ans ? 50 ans ? Cela sans aucun doute. Or, j’ai justement cinquante ans, âge fatidique… Que dire de Jean-Claude (Mermoud) qui est né en 1952…

D’après le Petit Robert, éditon 1993 sur l’étagère de ma bibliothèque, l’expression « Cheval de retour » est destinée à marquer le retour d’une chose à l’endroit où on l’a louée. Au figuré on peut l’utiliser dans le cas d’un ancien forçat, récidiviste plusieurs fois condamné…

Tiens, tiens, c’est justement une des expressions utilisées par un autre candidat au Gouvernement vaudois, M.Martinet (de Gland) à mon égard parlant de multirécidiviste pour quelqu’un qui se présente pour la 5ème fois à une élection.

Dès lors, lune seule question se pose: où ai-je été loué ? … pour revenir au bercail…

Réponse assurée dans quelques semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *