Assurances: pour que tombent les masques

24h_lpp

« Le problème, aujourd’hui, c’est qu’on oblige les assurés à s’affilier, mais qu’on définit uniquement des prestations minimales pour les caisses. Cela ne peut pas fonctionner si ces dernières doivent servir des actionnaires qu’elles privilégieront naturellement au détriment de leurs assurés.« 

Les propos d’un dangereux gauchiste? Les arguments retords d’un candidat A gauche Toute! au Conseil d’Etat? Pas du tout. Il s’agit des propos de l’ingénieur Jacques Grivel, fondateur de l’unité de recherche Fundo SA, s’exprimant à propos de la problématique du deuxième pilier, aujourd’hui dans « 24 heures ».

Des assureurs qui servent d’abord leurs actionnaires, au détriment de leurs assurés… Cela vous rappel quelque chose?

Et, en passant, au service de qui sont les Broulis, De Quattro, Mermoud et Leuba?

N’oubliez ni de voter pour la caisse unique ni d’élire celles et ceux qui la défendent!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *