La Suisse doit accueillir Mountazer al-Zaïdi

mountazer_al-zaidi_lance

Mountazer al-Zaîdi est un militant de la gauche laïque irakienne. Lorsqu’il a lancé ses chaussures à la tête du planetarche américain Bush le fameux 14 décembre 2008, il n’était pas qu’un sombre inconnu… réagissant sur un coup de tête spontané.

Né en 1979, diplômé en communication de l’Université de Bagdad, il est un journaliste extrêmement populaire depuis 2005 de la chaîne de télévision irakienne Al-Baghdadia TV. Reconnu pour ses reportages en direct sur les lieux des exactions américaines contre la population locale, c’est une voix écoutée pour son courage.

En lançant ses deux chaussures de taille 43 et en criant à la tête de l’empereur américain: « Tu es responsable de la mort de milliers d’Irakiens ! », il se fera arrêté, immédiatement cassé le bras et des côtes et torturé pendant 9 mois dans les prisons américano-irakienne. Son récit d’enfermement pendant 3 mois dans une cellule de 1,50 m sur 1,50 m fait froid dans le dos.

Je viens de rencontrer ce soir Moutazer à Lausanne, il voulait entrer en contact avec un député de la Gauche suisse. Il m’a fait l’impression d’un homme sûr de ses convictions, d’un calme magnifique et d’un sourire énigmatique.

Mountazer 007

Pour l’instant, Moutazer est dans notre pays avec un visa de séjour touristique, mais en 10 jours il a déjà créer une fondation destinée à récolter des fonds pour le million d’enfants orphelins irakiens. Pourquoi la Suisse ? Parce qu’il apprécie la neutralité suisse qu’on lui a décrit.

Trois mois sont vite passés. La Suisse a le devoir de lui offrir un permis humanitaire. Cet homme veut retourner lutter pour l’indépendance et la démocratisation de son pays. Ne le laissons pas être expulsé demain: son geste contre Bush mérite notre respect et notre soutien !

3 réflexions au sujet de « La Suisse doit accueillir Mountazer al-Zaïdi »

  1. très bien, tout à fait d’accord!
    Qui se lance dans une action de soutien (pétition, par exemple)? Vous seriez bien placé Monsieur Zizyadis.
    Amitiés et tous mes encouragements,
    C. Boz.

  2. Aucun doute que nous devons tout faire pour accueillir ce grand Monsieur.
    Heureusement qu’il y a encore un député de gauche en Suisse !

  3. Visiblement, le lancer de chaussures (de bottes) est a la mode…

    Je n’aime pas particulierement Bush mais il faut lui laisser une chose : il a tenter quelque chose. Il est tres facile de critiquer les guerres sans rien faire, lui a agi.
    Sans autres solutions, je ne juge pas les actions des autres.
    PS. Cynique : Il y a 5 ans, la personne qui aurait lance une chaussure sur Saddam Hussein n’aurait pas demander l’asile humanitaire mais des funerailles humanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *