Chauffards: et si on bridait les véhicules ?

Chauffards: et si on bridait les véhicules ?

bride

J’entends beaucoup de propositions dans le plus pur style sécuritaire sur les chauffards. Il y a à boire et à manger dans les idées les plus farfelues sur ce pur phénomène de la société productiviste et capitaliste.

La première hypocrisie est celle de permettre la mise en circulation de véhicules qui peuvent rouler à des vitesses supérieures à celle de la législation. A combien la vitesse maximum sur nos routes ? 120 km/h non ? Alors pourquoi, les pouvoirs publics ne brident pas à l’origine tous les véhicules à 120 au compteur ? Pourquoi on ne force pas les constructeurs ? Ce serait déjà cela de pris sur l’inconscience meurtrière…

Mais on ne le fera vraisemblablement pas, car les accidents mortels, les blessés de la circulation sont devenus une véritable filière économique, une structure de société qui accroît le PIB (hé oui…).

Or, pour le simple citoyen, l’ensemble du dispositif, qui est lié au dépassement de la vitesse autorisée des véhicules, entraîne des dépenses gigantesques: organisation de secours rapides, renforcement policier, coordination sanitaire, assurances, charge d’invalidité, pensions, consommation médicale, augmentation de la pollution, maladie et absentéisme économique.

La liberté individuelle en la matière est une hypocrisie d’Etat.

Je vais proposer à la prochaine session du Parlement le bridage des véhicules.

6 réflexions sur « Chauffards: et si on bridait les véhicules ? »

  1. C’est simpliste, mais si l’ensemble des dépenses évitées par le bridage des véhicules à 120 km/h étaient redirigé sur le développement des transports en commun et du santé/social, peut-être qu’on y trouverait notre compte… sauf les pétroliers !

  2. Le problème c’est que dès qu’on franchit une frontière, la limite n’est plus 120 km/h. Ou alors les douaniers auront-ils l’outil magique pour débrider nos voitures ?

  3. Et si la question était : pourquoi la voiture a-t-elle prise une telle emprise sur nous au point où toute notre économie y dépend ??
    Pourquoi la voiture est-elle devenue si importante, si omniprésente, si envahissante, si intimement liée à notre être psychologique ??
    Pourquoi est-elle devenue une valeur si sûre au point que si elle krach, tout krach, qu’elle nous ruinera à nos dépends !!?

    Au secours, nous sommes devenus fous au point de croire que de la tôle peinte puisse combler un manque intérieur, de penser qu’en faisant vroum-vroum on s’affirme, ou qu’en couvrant la planète d’une rivière métallique on s’invente une nouvelle humanité.
    On aurait dû se méfier de ce Henry T. Ford lorsqu’il proférait ses théories économiques comme le parfait dictateur qu’il était, on aurait dû comprendre où tout cela aller nous mener mais on a préféré récidiver, persister et signer notre arrêt de mort, asphyxiés par des charges polluants de plus en plus nombreuses.

    Pour revenir à la proposition, il me semble qu’il y a un petit, un tout petit hic –
    bridée à 120, le chauffard pourra toujours di 120 dans une zone à 30 !
    Alors bridons les voitures à 30 à l’heure et basta !
    Y’a ka prendre les trans-publiques si on veut aller plus vite !!
    GT

  4. Avoir une bagnole puissante & capable de rouler à plus de 200, voilà qqch pour flatter l’égocentrisme de son proprio. A quoi sert une bagnole qui peut rouler à plus de 200 ? A rien…

    Interdire les voitures trop puissantes (+ de 100 chevaux) aux jeunes de moins de 21 ans est une chose productive. Certains viennent de passer le permis & conduisent des tires de 150 chevaux, voir + de 200…

    Les 2 tragiques événements qui eurent lieu dernièrement ont suffit !

  5. Hello,

    Tout à fait d’accord pour brider les véhicules à 140 km/h, au moins.
    Quand je pense qu’à l’époque (années septante), je n’ai pas pu importer un vélomoteur Ciao (beaucoup moins cher en Italie) parcequ’il nétait pas bridé à 30km/h! Il devait faire au moins du 40km/h!!

    Salut Doris

  6. Pourquoi pas un modèle unique comme en URSS , avec seul chois de la couleur, celui qui prend une rouge avec le marteau et la faucille aurait beaucoup plus de chance d’accèder au soviet suprème

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.