J’ai mangé ma carte SIM

images

Ce n’était pas bon à avaler, mais il fallait le faire, tant c’était devenu inutile, chronopage et dérisoire comme attribut.

Je pourrais donc dire: j’ai possédé un natel/portable de 1996 à 2007. Onze ans, mais c’est fini désormais, c’est de l’histoire ancienne.

Je n’ai plus à me demander si mon portable est sous silencieux lors d’une réunion.

Je n’ai plus besoin de répondre à un appel… pour lui dire que je ne peux pas lui répondre en ce moment, parce que je suis sur un autre téléphone.

Je n’ai plus à me préoccuper de qui m’appelle pendant que je conduis.

En fait, c’est extrêmement simple: j’ai bouclé mon portable et je l’ai définitivement dévié sur mon téléphone fixe, que je consulte à intervalles réguliers dans la journée.

Et j’oubliais… Je me suis acheté une carte pour téléphoner d’une cabine téléphonique, oui, il y en a encore quelques-unes.

Personne autour de moi ne s’est rendu compte de rien dans la vie quotidienne. Il n’y a que moi qui savoure et qui m’interroge: Pourquoi avoir pris tant de temps pour refuser ce contrôle social ?

6 réflexions au sujet de « J’ai mangé ma carte SIM »

  1. Si l’on en fait un usage raisonnable, le portable n’est ni pire ni meilleur que n’importe quelle autre technologie: le fixe, le micro, le fax, la télé,le lecteur dvd, le train…(et l’avion qui est lui, très anti-économique et anti-écologique, et moins mis en cause).
    Je ne vois pas da différence entre un portable et un répondeur de fixe, une messagerie électronique. Nul n’est tenu à une disponibilité permanente, sauf si on est un hyper anxieux.
    L’usage social du portable a évolué depuis qu’il s’est banalisé : du même coup c’en est un peu fini des postures très démonstratives dans les lieux publics etles réunions pour se donner de l’importance, les conversations bruyantes.
    On peut aussi lui reprocher des usages qui tendent à exprimer soit un besoin permanent de relation, la peur de la solitude, soit un but de surveillance(enfants, conjoint…). C’est vrai qu’il participe de tout ce qui bouleverse notre rapport à l’espace et au temps, et il est légitime de ne pas sacrifier systématiquement à l’immédiateté: dans la sphère de l’information comme dans celle de la décision politique. Mais la technologie du portable n’en est pas responsable.
    et finalement, le refus du portable ne devient -il pas à son tour une posture?

  2. Ping : Nominiert in der Kategorie SIM-Karten fressen « Amok

  3. Vous avez une invitation! 😉

    La nomination vous trouvez ici). Si vous acceptez la nomination, étudiez la procedure pour vous enregister. Ca dure deux minutes maximum. (« Je suis le nouveaux blogeur plus cool, parceque… » et le link sur la site de Lanu etc…)

    Nous vous attendons avec impatience

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *