Biberons: le Conseil fédéral prend les Canadiens pour des idiots

Bisphénol A

En avril 2008, le gouvernement canadien a annoncé sa volonté d’interdire la commercialisation de biberons constitués de plastique contenant du bisphénol A.

A sa suite, les autorités sanitaires des Etats-Unis se sont inquiétées.

Par mesure de précaution, j’ai proposé par voie de motion que le Conseil fédéral interdise de toute urgence la commercialisation de ces biberons imprégnés de ce perturbateur endocrinien.

La réponse du Conseil fédéral est pathétique, courageuse. C’est NON ! Cela vous étonne ?

Lisez: « La proposition d’interdiction des biberons en polycarbonate (PC) par le Canada en avril 2008 fut inattendue car l’Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) avait reévalué le Bisphénol-A (BPA) en 2007 et confirmé la dose journalière admissible (DJA) en tenant compte de l’exposition des nourrissons. »

Bref, pas de souci, on étudie, pendant ce temps les bébés n’ont qu’à subir… car « en ce qui concerne la prise de mesures, la Suisse s’efforce dans la mesure du possible d’adopter des mesures similaires à celles de l’Union européenne. »

C’est ce qui s’appelle indépendance politique, indépendance d’esprit, autonomie. Allez, allez, c’est quels intérêts que le Conseil fédéral défend en la matière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *