Marinaleda, mon amour… de zéro chômage

Marinelda

Marinaleda est une petite ville de la province de Séville. 2670 habitants. Depuis 1979, elle est gouvernée par la Gauche Unie. Deux points forts: réquisition des terres et zéro chômage.

Une fois n’est pas coutume, c’est dans le New York Times, que cette nouvelle est apparue… Juan Manuel Sanchez Gordillo est le Maire de cette petite ville andalouse de Marinaleda. Curieusement, depuis 1979, soit 7 scrutins populaires, une équipe municipale de la Gauche Unie (Izquierda Unida), essentiellement issue du courant libertaire CUT (Collectif Unité des Travailleurs) travaille pour ses habitants dans une perspective des intérêts populaires. Oui, cela existe…

Juan

Toutes les questions (impôts, logement, emploi, agriculture) sont soumises au référendum populaire d’une landsgemeinde locale.

Mais l’intérêt est aussi ailleurs dans la question de l’emploi et du logement. La Mairie a confisqué 1200 hectares en friche, il y a quelques dizaines d’années. Il a simplement appliqué le principe « la terre appartient à ceux qui l’exploitent ». Il en a profité pour créer une coopérative populaire de conserves d’artichauts, de poivrons et de légumes. Une coopérative qui ne distribue pas de bénéfices… mais pour créer des emplois. D’ailleurs dans la ville, il n’y a aucun chômeur, car toute la politique municipale est d’appliquer le principe du droit au travail. Et c’est possible aussi parce que le salaire de chacun sur le territoire communal est limité de 1 à deux !

Concernant le droit au logement, la Mairie aide à construire des maisons à 15 euros pour tous. Avec des architectes municipaux, avec des terrains gratuits mis en droit de superficie, et des matériaux pour l’auto-construction.

Salut à toi Juan Manuel et ton collectif ! Quel plaisir d’avoir encore sur cette planète des hommes et des femmes valeureux et conséquents…

Ah, une dernière info: il n’y a aucun policier dans cette ville. Il y en avait un, mais il a été supprimé, il ne servait à rien…

J’ai envoyé une invitation à ce Maire-camarade pour qu’il vienne nous présenter sa pratique municipale en Suisse. A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *