Dans quelques heures, les chômeurs seront fixés sur leur sort

chomdu

C’est aujourd’hui mardi 27 octobre que la commission de l’économie du Conseil national va boucler la révision de la loi sur l’assurance-chômage.

Au moment où la population apprend avec stupeur le gaspillage de près de 800 millions de francs pour l’informatique militaire, la tournure des débats sur l’assurance-chômage, uniquement centrés sur des économies sur les plus précaires, est un véritable scandale politique. Les mêmes UDC qui ont jetés l’argent du contribuable par la fenêtre se retrouvent aux premières loges pour casser la vie quotidienne des victimes économiques du système.

Le radical Pierre Maudet, président de la commission fédérale de la jeunesse a beau jeu de se lamenter dans son journal du dimanche sur la situation de péjoration des jeunes, c’est son parti qui est le protagoniste principal pour réduire les prestations des jeunes chômeurs.

La population en a assez de ces doubles jeux électoraux de passe-passe !

Les chiffres sont là: la 4ème révision de la loi sur l’assurance-chômage est un gigantesque report de charges sur les cantons et les communes de l’ordre de 250 millions. Concrètement, il s’agit de rejeter des ayants droit aux indemnités directement à l’assistance publique.

La révision de la loi sur l’assurance-chômage en période de crise aigüe est une volonté politique punitive à l’égard des plus faibles de la société, au nom d’une idéologie dogmatique d’économies. Il suffirait d’augmenter les cotisations paritaires à 2,5% sans baisser les prestations et tout serait réglé ! Il y a quelques années le taux était de 3% sans aucun problème…

J’imagine que je ne serais pas seul à refuser cette loi… comme pour l’entrée en matière. J’imagine…

Préparez vos stylos pour le référendum, on va les gifler ces incompétents !

2 réflexions au sujet de « Dans quelques heures, les chômeurs seront fixés sur leur sort »

  1. … et c’est partout pareil…

    Après un an de discretion, et alors que les pertes d’emploi atteignent des nouveaux pics dans le monde entier, le petit monde de la finance annonce de nouveaux bénéfices records!

    La machine à concentrer la richesse autour de quelques uns s’est encore améliorée !

    Après le « sauvez un arbre tuez un castor » ironique de Hara-Kiri, voici venu le temps de « sauvez un million d’enfants, tuez un spéculateur ».
    Le pire c’est qu’aujourd’hui cela fait sens. Comment autrement les arrêter aujourd’hui ?
    Aujourd’hui où l’on annonce simultanément plus d’un milliard de personnes (un humain sur six) souffrant de la faim, où le PAM (Programme Alimentaire Mondial) recherche vainement quelque misérables milliards, où quelques centaines de spéculateurs se partagent misérablement plusieurs centaines de milliards, milliards vite récupérées des aides étatiques censées éviter ‘notre’ faillite, milliards astucieusement soustrait aux plus pauvres et aux plus faibles.

    Rien ne vas plus ! Faites vos jeux !

    Sans régulation concertée au niveau mondial (taxes tobin, spéculatives et autres) je ne nous donne plus que quelques cycles avant que la régulation se fasse dans la violence, en légitime défense… à moins qu’une providentielle ‘épidémie’ ne se charge auparavant de ‘nettoyer’ la chienlit en éradiquant justement ceux à qui l’économie à déjà tout pris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *