Un gouvernement féminin pour augmenter l’âge de retraite des femmes ?

touche pas

Les partis bourgeois suisses peuvent se frotter les mains. La crise du pouvoir n’est pas pour demain dans notre pays. Il faut dire qu’avec une gauche social-libérale aussi prompte à collaborer et … une gauche de résistance aussi faible, l’avenir radieux est devant nous !

Les femmes ont attendu longtemps d’être majoritaire au Conseil fédéral. C’est une belle victoire légitime pour cette majorité de la population. Victoire d’étape bien sûr lorsqu’on pense à la composition du Parlement, de l’égalité réelle des salaires, du partage des tâches… Mais enfin, on vient de loin: ce n’est tout de même que depuis 1971 que les femmes ont le droit de vote et d’éligibilité. Bien après plusieurs pays qui voilent les femmes…

Mais là où les partis bourgeois font fort, c’est que maintenant avec un Gouvernement fédéral à majorité femmes, c’est lui qui va se battre pour imposer l’augmentation de la retraite des femmes à 65 ans. Ce n’est pas une belle victoire symbolique dans les têtes ?

A moins que 50.000 femmes et quelques hommes ne se précipitent en manifestation monstrueuse dans les rues de Berne pour exiger que ce Gouvernement de femmes retire ce projet scandaleusement anti-social.

Mais je dois rêver. Et c’est cela que les partis bourgeois veulent: casser le rêve de justice sociale avec en plus des femmes au pouvoir.

C’est cela la victoire cachée du Parlement de hier..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *