La flat-tax d’Obwald et ses 14,4 millions pour intempéries

Inondation obwald

Le Conseil fédéral a bien raison de proposer au Parlement une contribution extraordinaire pour réparer les dégâts dus aux intempéries de 2005.

Le canton d’Obwald a été en fortement touché dans son infrastructure routière. Les 14,4 millions de francs de la solidarité confédérale sont donc légitimes.

Justement, parlons de solidarité confédérale et intercantonale. Car tout se tient !

Peut-on dans le même temps tendre la main pour recevoir les fonds du peuple suisse et dans le même temps introduire la flat-tax à Obwald, qui remet une couche de paradis fiscal au détriment du peuple suisse ?

S’il y avait un vrai gouvernement dans notre pays, il conditionnerait les 14,4 millions d’aide à un minimum d’harmonisation fiscale… Il n’y a pas de raison de payer pour un gouvernement cantonal qui cherche à canibaliser les autres. Finalement, nous allons payer deux fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *